Le collier rouge

Comme je disais sur Instagram (hésites pas à aller me voir, je débute mais on va s’en sortir!), j’aime bien me faire des petites blagues. Donc je vais à la bibliothèque de mon village, et je prends le premier bouquin qui me tombe sous la main, sans lire le titre ou le résumé ou quoi que ce soit. Parfois, j’ai du bol. Parfois? Ben beaucoup moins. Et pour ce bouquin? Hum… Patience!

C’est donc l’histoire d’un homme emprisonné, après la première guerre mondiale. Ou alors c’est l’histoire d’un juge militaire qui se prend pour un psy. Ou alors l’histoire d’une femme qui aide les communistes. Ou même et surtout l’histoire d’un Chien.

Oui ca fait beaucoup d’histoires pour un si petit livre (même pas 200 pages.) et c’est bien le problème. Il paraît que l’auteur est « de l’académie française ». Eh bien entre nous, on dirait surtout que Monsieur s’est dit « tiens ça fait longtemps que j’ai pas écrit une bafouille, si je me lançais? ». Si j’étais prof, je me serais permise un « de bonnes idées bien que déjà vu, mais pas abouties! ». Mais je ne suis qu’une modeste blogueuse qui a un peu l’impression d’avoir perdu son temps. Mais c’est le jeu, que voulez-vous!

Et d’ailleurs, vous découvrirez au fil du temps qu’en plus, je suis incapable d’abandonner un livre avant la fin, même s’il est super nul… Et vous, vous faites comment, vous persistez, ou tant pis pour la fin?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s